Comment contrôler une crise d’angoisse ?

Photo of author
Ecrit par Grenouille

Grenouille experte de l'actualité

La crise d’angoisse est une peur intense et incontrôlable qui s’accompagne de symptômes physiques comme des palpitations, des tremblements, des sueurs, des douleurs thoraciques ou abdominales, etc.

La crise d’angoisse peut être causée par un événement stressant ou traumatisant (accident, agression, divorce, perte d’emploi, etc.). Elle peut aussi survenir sans raison apparente. Dans tous les cas, elle est très handicapante et peut avoir de graves conséquences sur la vie quotidienne. Nous allons voir comment contrôler une crise d’angoisse.

Comment identifier une crise d’angoisse ?

Souffrir de crises d’anxiété est une situation difficile.

Il est important d’être attentif et vigilant, afin de pouvoir identifier les signes avant-coureurs et reconnaître une crise d’angoisse.

Il faut savoir qu’une crise d’angoisse peut survenir à tout moment, sans que vous ne puissiez en anticiper la date exacte. Elle peut également être provoquée par des facteurs extérieurs, tel qu’un changement brutal de température, le bruit ou l’agitation. Parfois, elle survient soudainement et brusquement, sans aucune raison particulière.

Cependant, pour comprendre ce qui se passe réellement au fond de vous-même lorsque vous souffrez d’une crise d’angoisse, il faut être capable de reconnaître les symptômes spécifiques associés à cette maladie. En cas de suspicion de crise d’angoisse, il faut consulter un médecin afin qu’il puisse poser un diagnostic approprié et prodiguer les soins nécessaires.

Voici donc les principaux symptômes :

  • La peur extrême
  • Une sensation oppressante ou étouffante
  • Un sentiment fort de panique
  • Des palpitations cardiaques ou une accélération du rythme cardiaque
  • Un sentiment très fort que votre cœur pourrait cesser de battre à n’importe quel moment
  • Une sensation inhabituelle comme si on vous enfonçait des aiguilles ou des épingles dans le corps
  • Des douleurs thoraciques et / ou abdominales intenses qui irradient généralement vers le bras gauche (si vous êtes droitier) ou vers la poitrine (si vous êtes gaucher).

Quelles sont les causes d’une crise d’angoisse ?

Les crises d’angoisse peuvent être causées par différents facteurs. En voici quelques-uns.

La peur est un sentiment normal et sain qui nous permet de réagir face à des situations potentiellement dangereuses. Cependant, lorsque la peur prend le contrôle de notre vie quotidienne, cela devient problématique.

L’anxiété est une forme de peur qui ne sert à rien, car elle fait en sorte que nous nous concentrons sur les risques et non sur les possibilités. Par exemple, si vous avez peur du vol à l’étalage et que votre état d’esprit est dominé par cette crainte, vos chances d’avoir un vol sont plus grandes que celles d’être victime du vol.

Lorsque la peur se transforme en angoisse intense ou en panique, elle engendre des symptômes physiques tels que des palpitations cardiaques ou une transpiration excessive. Ces symptômes ne sont pas toujours faciles à gérer pour une personne souffrant de troubles anxieux comme le stress post-traumatique (TSPT).

La dépression La dépression est un trouble psychiatrique qui se manifeste par divers symptômes : tristesse persistante accompagnée d’une perte importante du plaisir et du sens de la réalité; difficultés à penser clairement; perte d’intérêt pour certaines activités; diminution importante du sommeil; fatigue extrême; incapacité à prendre des décisions éclairées; etc.

Comment prévenir une crise d’angoisse ?

L’angoisse est une sensation désagréable, qui peut rapidement devenir invalidante.

Lorsqu’elle s’installe, elle peut vite prendre le contrôle de votre vie, et il devient alors très difficile de faire face à cette situation. Pour éviter que l’angoisse ne se transforme en crise d’angoisse, il faut savoir qu’il existe quelques astuces simples pour la prévenir.

La première chose à faire est de repérer les signes annonciateurs d’une crise d’angoisse : des palpitations cardiaques ou un rythme cardiaque accéléré (plus rapide que la normale), des sueurs froides ou encore un tremblement du corps ; Il faut aussi savoir qu’une personne qui souffre fréquemment d’anxiété ne pourra pas forcément prévenir cette angoisse.

Vous pouvez donc développer des stratégies afin de mieux gérer les situations où vous ressentez ce sentiment oppressant. Par exemple, si vous savez que vos crises d’angoisse interviennent toujours au moment où vous êtes très fatiguée, n’hésitez pas à dormir plus longtemps avant une situation anxiogène. Cela permettra de réduire votre stress et par conséquent votre anxiété.

Comment calmer une crise d’angoisse ?

Lorsque l’on souffre de crises d’angoisse, il est important de savoir comment les calmer.

La première chose à faire pour traiter une crise d’angoisse est de se calmer soi-même.

Il faut aussi savoir que la respiration joue un rôle très important.

Vous pouvez par exemple vous concentrer sur votre respiration et inspirer profondément en gonflant le ventre, puis expirer lentement en rentrant le ventre. Cette technique de respiration peut être réalisée plusieurs fois au cours d’une crise d’angoisse. Pour éviter que la situation ne s’aggrave ou ne s’étende, il est également nécessaire de prendre conscience du moment où la crise débute. En effet, il est possible qu’elle survienne sans prévenir et sans raison apparente.

crise cardiaque ou d'angoisse

Il est donc essentiel de se préparer à cette éventualité afin que vous puissiez garder votre calme et gérer la situation rapidement.

Il faut aussi savoir que les crises d’angoisse sont généralement accompagnées d’un sentiment extrêmement fort qui peut être une douleur physique comme des palpitations cardiaques ou des maux de tête, ou encore une sensation oppressante de mal-être qui peut aller jusqu’à la nausée voire même vomir. Dans ce cas-là, il est recommandé de se lever calmement et de marcher doucement en essayant tant bien que mal d’atténuer sa sensation oppressante avant qu’il ne soit trop tard.

Que faire après une crise d’angoisse ?

Une crise d’angoisse peut être extrêmement déstabilisante. Elle peut vous empêcher de faire les choses que vous aimez et même de parler ouvertement. Cependant, il est important de savoir comment faire face à cette situation.

Il y a des chances pour que la cause de votre angoisse soit un problème psychologique plus profond. Si tel est le cas, il sera important de trouver l’origine du problème et d’y remédier afin de pouvoir surmonter votre crise d’angoisse rapidement. Parfois, une crise d’angoisse peut être causée par une maladie physique comme un infarctus ou une attaque cardiaque, une infection ou un virus, des allergies graves ou encore la présence d’une tumeur cancéreuse.

Une crise d’angoisse peut également avoir plusieurs causes :

  • Une dépression chronique (il s’agit alors d’un trouble mental)
  • Un stress intense
  • La présence de troubles anxieux (comme la phobie sociale)
  • L’utilisation régulière de drogues illicites
  • L’abus d’alcool
  • Des facteurs physiques (par exemple : une douleur au cou qui ne disparaît pas après le repos)
  • Une maladie qui nécessite des traitements réguliers comme l’hypertension artérielle
  • La présence d’une tumeur cancéreuse
  • Le fait de subir un traumatisme grave (attaque terroriste, accident…)

Dans tous les cas, si vous souffrez actuellement d’une crise angoissante, appelez immédiatement votre médecin afin qu’il puisse identifier la cause et mettre en place un traitement approprié pour soulager ces symptômes gênants.

Y a-t-il des traitements contre les crises d’angoisse ?

Les crises d’angoisse peuvent avoir des conséquences très graves pour certains patients.

Il est donc important de savoir comment réagir en cas de crise.

Les crises d’angoisse sont des attaques ou épisodes d’inquiétude intense, qui surviennent sans signes préalables et peuvent être extrêmement déstabilisantes pour les individus qui en souffrent. Elles se caractérisent par un sentiment de danger imminent ou une sensation d’oppression, accompagnés de symptômes physiques tels que palpitations cardiaques, transpiration excessive, tremblements, nausées et maux de ventre.

Les crises d’angoisse peuvent survenir à tout moment sans avertissement préalable. Cependant, ces troubles ne sont pas toujours inquiétants ni grave au point qu’ils nécessitent une consultation médicale immédiate.

Lorsque l’on ressent une crise d’angoisse, il faut essayer autant que possible de rester calme et respirer profondément afin de faire baisser la pression artérielle et la fréquence du pouls. Ensuite, il faut vous rendre chez votre médecin traitant pour prendre des antalgiques (paracétamol) si besoin ou alors contacter le Samu (15).

Existe-t-il des facteurs de risque pour les crises d’angoisse ?

Les crises d’angoisse sont des troubles psychiques qui affectent la personne, et qui se caractérisent par une peur intense, un sentiment de danger imminent ou encore des palpitations.

Les crises d’angoisse peuvent survenir n’importe quand et sans prévenir. Si vous avez déjà fait l’expérience de ces sensations, vous savez à quel point elles peuvent être effrayantes.

Il est difficile de faire face à une crise d’angoisse.

Cela vous empêche généralement d’avoir accès aux ressources dont vous pourriez avoir besoin pour faire face au problème. En tant que personne souffrant de ce type de trouble, il est important que vous puissiez acquérir les connaissances nécessaires afin de pouvoir identifier rapidement les facteurs déclencheurs des crises d’angoisse et les éviter à l’avenir.

Par exemple, si vous avez tendance à prendre du poids en cas de stress intense ou encore si votre environnement est très bruyant (travailleur exposé au bruit) ou encore si votre partenaire travaille dans un domaine particulièrement stressant (militaire), il y a alors lieu de s’inquiéter.

L’angoisse est un état de stress extrême qui se manifeste par des palpitations, des sueurs froides, une respiration courte et rapide, des tremblements musculaires et une sensation d’oppression. La personne atteinte a le sentiment de ne pouvoir s’en sortir. Lorsque l’angoisse devient chronique, elle peut être également accompagnée de malaises physiques ou de troubles du sommeil.

Le traitement repose sur la prise en charge psychologique et éventuellement médicamenteuse.

Laisser un commentaire