Comment soulager une hernie hiatale ?

Photo of author
Ecrit par Grenouille

Grenouille experte de l'actualité

La hernie hiatale est une maladie qui touche environ 1 personne sur 5. Elle se caractérise par un passage anormal d’une partie de l’estomac à travers le diaphragme, ce qui provoque des brûlures d’estomac et des douleurs. Heureusement, il existe des solutions pour soulager les symptômes. Nous allons voir çà de plus près.

Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ?

Une hernie hiatale est un relâchement de la valve œsophagienne, située dans l’estomac.

Lorsque cette valve ne fonctionne pas correctement, du contenu de l’estomac peut remonter vers la gorge et provoquer une gêne, voire un reflux gastrique.

La plupart des hernies hiatales sont asymptomatiques et peuvent être prises en charge médicalement sans qu’une intervention chirurgicale ne soit nécessaire. En revanche, elles peuvent entraîner des problèmes plus graves si elles sont trop importantes ou récurrentes.

Le reflux gastro-œsophagien se produit lorsque le sphincter œsophagien inférieur (SOI) devient trop faible pour retenir les acides gastriques qui remontent dans l’œsophage. Cela conduit à une sensation de brûlure au niveau de la poitrine et parfois à un goût amer dans la bouche ou encore à une toux chronique.

Les personnes souffrant d’hernie hiatale subissent fréquemment des symptômes tels que des sensations de brûlure à l’estomac après un repas copieux, ou ressentir un goût amer dans la bouche après avoir mangé certains aliments comme le café ou les agrumes.

Quels sont les symptômes d’une hernie hiatale ?

Un reflux gastro-oesophagien (RGO) est une maladie qui touche des millions de personnes. Cette pathologie se caractérise par un reflux du contenu gastrique acide dans la bouche et l’œsophage. Elle peut être à l’origine d’un reflux, mais aussi de brûlures et d’une inflammation de la muqueuse œsophagienne.

La hernie hiatale est la cause principale du RGO. Dans cet article, nous allons détailler les symptômes et le traitement de cette pathologie.

Les causes de la hernie hiataleLa hernie hiatale est une anomalie anatomique qui consiste en une ouverture anormale entre le bas de l’œsophage et l’estomac au niveau du diaphragme ou hiatus hiatal.

Lorsque ce hiatus s’ouvre vers le haut, il y a alors un risque que des aliments acides remontent jusqu’à la gorge : on parle alors de reflux gastro-oesophagien (RGO).

La hernie hiatale peut avoir plusieurs origines : une faiblesse musculaire au niveau de l’anneau cardiaque (muscle situé entre les 2 poumons), un relâchement ligamentaire au niveau du diaphragme, une hypertrophie du cardia (muscle situé au centre du thorax), une dilatation des muscles élévateurs des anses intestinales, etc.

Quelles sont les causes d’une hernie hiatale ?

La hernie hiatale est une maladie qui se caractérise par le glissement d’une partie du contenu de l’estomac vers la poitrine. Elle peut être source de douleurs ou encore provoquer une sensation d’inconfort.

La hernie hiatale est aussi connue sous le nom d’hernie gastrique ou d’hernie œsophagienne.

Lorsque les aliments remontent vers la poitrine, ils peuvent causer des douleurs au niveau de l’abdomen et créer ainsi des troubles digestifs comme des brûlures d’estomac, des régurgitations acides… Parfois, la hernie hiatale peut également comprimer un organe du thorax (poumon), ce qui engendre une toux chronique et un essoufflement. Cette affection survient généralement chez les personnes de plus de 50 ans mais elle reste toutefois assez rare et son traitement ne requiert pas forcément un examen approfondi. Si vous souffrez d’une hernie hiatale, vous pouvez opter pour différentes options thérapeutiques afin de soulager les symptômes.

Vous pouvez consulter votre médecin traitant si cela fait déjà quelques temps que vous êtes concernés par cette pathologie.

Il pourra alors faire un examen complet afin de déterminer l’origine du problème et vous proposer un traitement adapté à votre cas personnel en fonction des résultats obtenus à travers le diagnostic établi.

Comment diagnostiquer une hernie hiatale ?

Chaque année, plusieurs millions de personnes sont diagnostiquées d’une hernie hiatale. Cependant, ce nombre est probablement sous-estimé.

Lorsque la hernie hiatale est diagnostiquée à temps, elle peut être traitée avec succès et éviter des complications graves telles que l’infarctus du myocarde.

Il existe différentes techniques pour le diagnostic de la hernie hiatale, mais les méthodes les plus courantes aujourd’hui sont les suivantes : La fibroscopie ou l’endoscopie œso-gastro-duodénale (EOGD) : cette technique permet d’observer directement l’œsophage et le début du tube digestif grâce à un petit appareil inséré par la bouche ou par le nez. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette procédure, cliquez ici pour lire notre article intitulé « Hernie hiatale – Quand faut-il recourir à une EOGD? » Cet examen est généralement pratiqué par un gastroentérologue ou un chirurgien qui utilise un petit instrument spécial muni d’une caméra vidéo.

Le patient doit rester allonger sur le dos pendant toute la durée de l’examen. Après avoir introduit la caméra dans son œsophage et sa gorge via une anesthésie locale, on examine attentivement votre œsophage et votre système digestif supérieur afin de trouver des anomalies telles qu’un excès de cardia (cavité infundibulaire au milieu du corps), dont nous avons déjà discutés précédemment.

consultation médicale

Quels sont les traitements pour une hernie hiatale ?

L’hernie hiatale est dû à la déviation de la partie supérieure de l’œsophage qui se trouve dans l’estomac.

Lorsque cette partie de l’oesophage passe derrière le diaphragme, on parle alors d’hernie hiatale. Cela peut faire en sorte que les sucs gastriques s’accumulent et provoquent des brûlures d’estomac. Heureusement, il existe plusieurs traitements qui permettent de soigner une hernie hiatale.

Le traitement chirurgical La chirurgie est souvent la première option suggérée pour soigner une hernie hiatale. En fait, cette intervention permet non seulement de corriger le problème mais aussi d’enlever toute trace du tissu abîmé afin que celui-ci ne réapparaisse pas après quelque temps. Ainsi, grâce à cette opération, il sera possible de retrouver un confort digestif optimal et éviter tout risque ultérieur lié à une nouvelle hernie hiatale.

De plus, ce type d’intervention présente moins de risques que la chirurgie conventionnelle où les organes voisins sont endommagés pour agrandir le passage ouvert sur l’œsophage afin de le dilater au maximum ; ce qui accroît considérablement les chances de complications postopératoires (douleurs thoraciques chroniques et blocages).

Existe-t-il des préventions pour une hernie hiatale ?

Si vous souffrez d’une hernie hiatale, il est primordial de bien comprendre les différents symptômes et traitements qui sont à votre disposition pour soulager les douleurs.

La hernie hiatale est une pathologie qui peut être très douloureuse et handicapante au quotidien. Elle se caractérise par la remontée du contenu gastrique dans l’œsophage. Cette maladie touche principalement les personnes ayant plus de 40 ans. En effet, celle-ci provient d’un relâchement des muscles autour de l’estomac, ce qui crée une sorte de poche.

Les principaux symptômes sont : Un reflux gastro-œsophagien (RGO) avec des brûlures ou un goût amer en avalant ; Des difficultés à avaler ; Une gêne thoracique après le repas ; Un essoufflement lors d’efforts physiques importants ; Une sensation de poids sur le diaphragme en avalant ; Des régurgitations acides (reflux).

Le traitement médical est basé sur la prise d’anti-acides pour favoriser la digestion afin que le contenu gastrique puisse retourner vers l’estomac sans risque de remonter jusqu’à l’œsophage. Toutefois, il existe également une solution chirurgicale appelée fundoplicature du cardia ou Nissen qui consiste à réaliser une plicature du cardia afin de limiter son ouverture naturelle vers le haut et donc limiter les reflux acides.

Dans tous les cas, il est important de consulter un médecin si vos symptômes persistent ou deviennent trop gênants au quotidien.

Quels sont les risques d’une hernie hiatale non traitée ?

C’est une maladie qui touche environ 5% de la population. Si elle n’est pas traitée, cela peut entraîner des complications graves.

Les personnes souffrant d’une hernie hiatale non traitée peuvent avoir des problèmes respiratoires et digestifs, tels que l’œsophage ou l’estomac bouché.

Lorsque le contenu de l’estomac remonte dans la gorge, cela provoque des brûlures à la gorge et des douleurs au cou. Parfois, les gens ont également de la difficulté à avaler et ont besoin d’un traitement médical.

La hernie hiatale est un type de trouble digestif qui se caractérise par une partie du contenu intestinal (appelée hernie) qui remonte à travers le diaphragme (pneumopéritoine), ce qui provoque des problèmes avec le système digestif supérieur (œsophage). Environ 5% de la population est concernée par cette pathologie. Ces personnes sont appelées « patients atteints de hernie hiatale » ou « patients avec hernie hiatale ».

Dans certains cas, cette partie du contenu intestinal peut également passer par le canal thoracique pour atteindre les poumons et provoquer divers problèmes respiratoires : bronchite chronique obstructive, asthme ou encore pneumothorax.

Hernie hiatale est une maladie qui touche le plus souvent les personnes de plus de 50 ans. Dans la majorité des cas, cette pathologie se soigne facilement et rapidement. La hernie hiatale est une affection très fréquente qui peut être douloureuse. Lorsque l’on ressent une douleur, il faut consulter un médecin pour qu’il vous prescrive des antidouleurs ou un traitement adapté à votre situation.

Laisser un commentaire