Quels traitements naturels pour soigner les hémorroïdes ?

Photo of author
Ecrit par Grenouille

Grenouille experte de l'actualité

Les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se forment dans l’anus et le rectum. Elles peuvent être douloureuses et gênantes, mais elles ne sont pas graves et ne nécessitent pas de traitement particulier.
Il existe toutefois des traitements naturels pour soigner les hémorroïdes.

Prévention des hémorroïdes : quels traitements naturels ?

Les hémorroïdes sont des veines qui se dilatent au niveau de l’anus et du rectum. Elles peuvent être très douloureuses, mais leur traitement ne doit pas être pris à la légère. En effet, les hémorroïdes peuvent facilement évoluer vers une thrombose (phlébite) ou une gangrène (nécrose).

Il existe différents traitements naturels pour soulager les hémorroïdes.

Les solutions pour combattre les hémorroïdes Les remèdes naturels contre les hémorroïdes sont nombreux.

Il est possible de trouver des traitements efficaces dans la pharmacopée africaine, comme dans la médecine traditionnelle chinoise ou encore dans l’aromathérapie et la phytothérapie. Certains produits naturels permettent notamment de prévenir et de traiter cette affection : – Le marronnier d’Inde : C’est un arbre originaire des régions tropicales et subtropicales et dont le fruit est utilisée en phytothérapie pour soigner les troubles veineux et hormonaux, notamment l’insuffisance veineuse chronique (IVC).

Traitements naturels pour soulager les symptômes des hémorroïdes

Qui n’a jamais souffert des hémorroïdes ? Cette maladie peut être très douloureuse, car elle provoque de vives démangeaisons. Elle est généralement causée par une mauvaise circulation sanguine dans l’anus et les parties intimes. En moyenne, un homme sur trois et une femme sur cinq ont eu des problèmes d’hémorroïdes au cours de leur vie.

Les symptômes les plus fréquents sont : les saignements rectaux, la sensation de brûlure ou de démangeaison, le gonflement (dysplasie) et la constipation.

Il existe plusieurs traitements naturels pour soulager les symptômes des hémorroïdes tels que: – L’huile de coco (bain de siège), l’argile verte (compresse), le sel d’Epsom (bain chaud), le charbon actif (poudre) – Le bicarbonate de sodium en poudre (diluer avec un peu d’eau tiède pour faire une compresse). – La camomille (tisane à boire).

  • Le liniment oléocalcaire : il suffit juste d’ajouter 5% d’huile essentielle et 95% d’huile végétale. – Les fleurs du Dr Bach : Marronnier blanc, Centaurée bleue, Chêne rouge…
  • L’aloe vera avec du gel pur ou en gelules : Attention à ne pas confondre avec pulpe qui contient beaucoup de sucres…
homéopathie

Les huiles essentielles pour soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des veines dilatées des parties inférieures de l’anus et du rectum. Elles peuvent être douloureuses, mais plus souvent gênantes qu’inquiétantes.

Les hémorroïdes se situent dans la région anale et rectale. C’est une pathologie qui touche le plus souvent les personnes de sexe masculin, surtout après 40 ans. Elle est causée par un afflux sanguin trop important dans cette partie du corps. En effet, lorsque vous allez aux toilettes, vous ressentez des sensations de brûlure ou de démangeaison au niveau des parties concernées. Ces symptômes sont générés par l’effort que le muscle sphincter exerce lorsqu’il se contracte pour retenir les matières fécales à l’intérieur du rectum.

La plupart du temps, elles apparaissent suite à certains facteurs favorisants tels que : un effort excessif (port de charges lourdes), une constipation chronique ou encore un changement de rythme alimentaire (régime trop restrictif).

Il faut savoir que ce problème peut être particulièrement handicapant et compliquer la vie quotidienne, car il peut provoquer des saignements ainsi qu’une sensation permanente d’inflammation et d’irritation au niveau anal et rectal.

Lorsque vous avez mal au ventre en allant à la selle, prenez votre temps avant de sortir afin d’essayer de faire passer les matières fécales accumulées durant la journée. Ne forcez pas sur le muscle sphincter ni ne poussez pas sur les hémorroïdes pour faciliter le passage des matières fécales hors du corps.

La propolis pour soigner les hémorroïdes

La propolis est une substance résineuse collectée par les abeilles sur l’écorce des arbres, mais aussi sur les bourgeons et les jeunes pousses. Elle est composée de 50 à 70% de résine, de 15 à 25% d’huiles essentielles et de cire.

La propolis possède un pouvoir cicatrisant qui fait qu’elle peut être utilisée pour soigner certaines affections comme des hémorroïdes. Cela s’explique tout simplement par le fait que la propolis contient une molécule aux propriétés anti-inflammatoires naturelles : la résine d’abeille. On retrouve ce même principe dans certains baumes vendus en pharmacie, mais ils ne sont généralement pas aussi efficaces que la propolis brute. En effet, lorsque l’on extrait la propolis brute, on obtient une sorte de beurre qui possède un fort pouvoir cicatrisant grâce à sa richesse en acides gras insaturés et en vitamine E.

Il suffit alors d’appliquer ce beurre directement sur la zone concernée afin que celui-ci puisse agir localement et accélérer le processus de guérison des hémorroïdes. Pour réaliser vos propres baumes ou crèmes à base de propolis, vous devrez toutefois vous équiper correctement afin que celles-ci puissent agir au maximum leurs effets sans risquer d’être altérée durant le processus.

Le fenugrec pour soigner les hémorroïdes

Il est possible de soigner les hémorroïdes par l’utilisation du fenugrec. Cette plante, également connue sous le nom de l’herbe aux goutteux, est utilisée depuis des siècles dans de nombreux pays afin de traiter divers troubles digestifs et circulatoires.

L’origine du fenugrec remonte à plusieurs millénaires.

Il existe peu d’études concernant l’effet du fenugrec sur les troubles digestifs, mais des chercheurs ont toutefois conclu que cette plante pourrait aider à réduire le taux de cholestérol et la tension artérielle. En effet, le fenugrec contient une molécule appelée « saponines » qui semble stimuler la production d’enzymes bénéfiques pour la digestion et réduire ainsi les problèmes liés au transit intestinal.

Le fenugrec peut être pris sous formes différentes : en infusion (infuser 1 g par jour), en gélule ou alors sous forme d’huile essentielle (2 gouttes 2 à 3 fois par jour).

Les plantes médicinales pour soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes peuvent être causés par une mauvaise alimentation, un manque d’hydratation, un excès de poids, une constipation ou encore une position assise prolongée sur les toilettes. Si cela peut paraître simple, il est pourtant important de savoir comment soigner les hémorroïdes naturellement. Pour ce faire, nous allons vous expliquer comment soigner les hémorroïdes à l’aide des plantes médicinales.

Les bienfaits des plantes médicinales : Lorsqu’on parle de plante médicinale pour soigner les hémorroïdes, on pense immédiatement à la camomille romaine (Matricaria chamomilla). Cette fleur est connue pour ses vertus anti-inflammatoires et antispasmodiques grâce aux flavonoïdes qu’elle contient. Elle permet ainsi de réduire l’inflammation due aux crises d’hémorroïde et soulage également la sensation douloureuse qui y est associée.

La camomille romaine est présente notamment dans plusieurs produits commerciaux tels que le gel HEMAPRO 100ml ou encore le gel HEMORECUP 200ml proposés par Anastore (voir liens ci-après).

Les hémorroïdes sont des veines dilatées et gonflées dans l’anus qui peuvent devenir douloureuses. Cela est provoqué par la pression sur les veines situées dans la région anale, qui peut être causée par une constipation ou une rétention d’eau. Il existe différents traitements pour soigner les hémorroïdes naturellement. Le traitement le plus connu est celui à base de plantes, appelé « bain de siège ».

Laisser un commentaire